RehaCom – Thérapie Cognitive

Qu'est-ce que le RehaCom ?

RehaCom est un système exhaustif et sophistiqué de logiciels pour la réadaptation cognitive assistée par ordinateur. Cet outil pratique assiste le thérapeute dans la réhabilitation des troubles cognitifs qui affectent des aspects spécifiques de l'attention, de la concentration, de la mémoire, de la perception, des activités de la vie quotidienne et bien d’autres.

En résolvant des tâches, les processus cérébraux seront activés et d'importantes fonctions cérébrales seront améliorées ou restaurées. Si l'entraînement a du succès, l'utilisateur sera mieux à même de faire face aux défis de la vie quotidienne. RehaCom peut être utilisé même à un stade très aigu de la lésion - et reste pertinent à toutes les phases de la réhabilitation. Les modules d’entraînement peuvent être facilement sélectionnés sur la base d'une évaluation cognitive ou en utilisant le nombre croissant de modules de screening.

Entraînement dans la langue maternelle Le logiciel comprend env. 29 modules et est disponible en 27 langues différentes, ce qui permet aux patients de travailler dans leur propre langue maternelle. Le logiciel est auto-adaptatif et le niveau de difficulté augmente ou diminue selon la performance du patient. A la suite d’une certaine période de thérapie dans une institution de réhabilitation, il est possible de superviser l’entraînement du patient à domicile par Internet en utilisant l’option de thérapie à distance supervisée.

Outre la thérapie en clinique avec RehaCom, les patients peuvent également être traités à domicile. L’entraînement à domicile RehaCom est conçu à cet effet et peut être supervisé et suivi par le thérapeute.

Quels sont les principaux avantages de RehaCom?

Pour le clinicien

Validé scientifiquement

Le système a été développé par et pour des neuropsychologues depuis plus de 20 ans. Bien qu’il ressemble à un jeu, il est basé sur des études validées et cliniquement approuvées.

Option de langues multiples

Le logiciel est disponible en 27 langues sans frais supplémentaires, ce qui permet à chaque patient de travailler dans sa langue maternelle. Plus de 25 modules sont disponibles en Français.

Utilisation universelle

Les modules couvrent toutes les étapes de réhabilitation. L’entraînement peut débuter le plus rapidement possible après l’AVC et se poursuivre tout au long de la réhabilitation.

Modules spécifiques aux déficits

Les modules couvrent tous les déficits cognitifs, y compris l’attention, l'aptitude de réaction, la mémoire et les fonctions exécutives supérieures. Il est ainsi possible d'effectuer un traitement ciblé et spécifique pour chaque déficit.

Auto-adaptatif

Le système est auto-adaptatif, ce qui signifie que la tâche devient plus difficile ou plus facile selon la performance du patient. Cela garantit une progression constante de la performance tout en réduisant la frustration pour le patient.

Screening

RehaCom offre un certain nombre de modules de screening qui permettent de détecter des troubles cognitifs et recommandent les modules d’entraînement cognitif adéquats. Il est également possible d'afficher la progression et d’obtenir des rapports détaillés en effectuant des screenings régulièrement.

Supervision à distance

Il est possible d'effectuer l’entraînement supervisé par Internet avec des licences Internet. Vous pouvez prescrire et préparer un programme d’entraînement et suivre vos patients à distance.

Optimiser le temps de thérapie

Renforcez les stratégies thérapeutiques en utilisant RehaCom. Cela vous permettra de travailler plus efficacement avec vos patients qui pourront s'entraîner seuls après quelques séances.

Pour le Patient

Fonctions cognitives améliorées

Grâce à une utilisation cohérente, les patients remarqueront une claire amélioration de leurs déficits cognitifs. De nombreuses tâches vont renforcer les stratégies de leur thérapeute et maximiser leur récupération.

Individuel

Le logiciel est adaptable à chaque patient. Il permet au patient de travailler dans sa langue maternelle, tient compte des déficits visuels et il est possible d’utiliser des stimuli familiers - tels que des images de famille - au cours de l’entraînement.

Résistant à la frustration

La difficulté des modules s’adapte à la performance du patient. Si le patient a des difficultés, il va remarquer que la tâche devient plus facile jusqu'à ce qu'il puisse la résoudre. Si elle est relativement facile, le logiciel introduira un peu plus de défi afin d'éviter l'ennui.

Comment fonctionne le RehaCom?

RehaCom a évolué pour devenir leader européen parmi les outils de réadaptation cognitive assistée par ordinateur. Plus de 95% des cliniques de réhabilitation allemandes utilisent RehaCom chaque jour !

ll ne s'agit pas d'un outil d'entraînement cérébral pour s'amuser - bien qu'il soit plaisant dans son utilisation. Il a été conçu par des cliniciens et des ingénieurs pour offrir des avantages concrets aux utilisateurs souffrant de problèmes cognitifs à la suite d'une lésion cérébrale.

Avec RehaCom, vous pouvez saisir un nombre illimité de thérapeutes et de profils de patients. Les patients peuvent être assignés à plusieurs thérapeutes si requis. Vous n’avez besoin que de quelques informations de base pour créer un profil, mais il est possible d’en ajouter beaucoup plus si nécessaire. Après avoir saisi un patient, vous pouvez effectuer un ou deux screenings afin de juger de son état actuel et d’obtenir des recommandations quant aux modules à utiliser.

RehaCom-Screening

Screening

Il existe un certain nombre de modules de screening et ceux-ci augmentent et sont améliorés à chaque mise à jour de RehaCom. Chaque module de screening a une durée approximative de 15 minutes. En conséquent, nous recommandons de ne pas les effectuer d’une seule fois. Nous recommandons généralement de commencer par le screening de l’alerte, car il permet de déceler les éventuels déficits d'attention, qui sont la composante de base des fonctions cognitives.

Le module de screening débute par un exemple et un exercice pratique afin d’être sûr que le patient a bien compris la tâche. Une fois cette étape terminée, le screening commencera. Après le screening, la page de résultats vous indiquera où se situe la performance du patient par rapport aux normes correspondant à son âge. Cela fournit une indication utile quant à la gravité du déficit et un conseil sur le module l‘entraînement à utiliser. Vous pouvez accéder directement au module d’entraînement à partir de l'écran des résultats.

RehaCom-Training

Entraînement

Il y a plus de 25 modules disponibles en Français et ce nombre croît en permanence. Une fois que le thérapeute sait quel module sélectionner, il peut double-cliquer sur un pictogramme et sélectionner plusieurs variables dans le menu de paramètres. Y compris:

  • Durée de la séance
  • Niveau de démarrage de la session
  • Grade de sensibilité de l'adaptibilité

Des variables additionnelles spécifiques à chaque module sont également disponibles, y compris:

  • Limite de temps pour effectuer une tâche
  • Feedback auditif
  • Choix de stimuli et autres

Une fois que le thérapist est satisfait avec les réglages, le patient peut commencer l'entraînement (avec ou sans instructions du système RehaCom). Les tâches deviennent plus faciles ou plus difficiles au cours de l'entraînement, selon la performance du patient. Par conséquent, l'entraînement peut rester un défi sans devenir frustrant. Il est toujours possible de faire des pauses ou de répéter les instructions.

RehaCom-Results

Résultats

Le thérapeute peut évaluer la session à l'aide de l'écran des résultats dès que l'entraînement est terminé. On y voit une multitude de données dont le nombre augmente à mesure de la fréquence d'utilisation du logiciel. Les données peuvent être affichées de différentes manières, notamment sous forme de tableaux, de graphiques ou de comparaisons. Les résultats les plus couramment lus sont:

  • la progression de niveau
  • Le nombre d'erreurs faites
  • Le temps nécessaire pour chaque tâche

En analysant les données de manière approfondie, le thérapeute est en mesure d'identifier des faiblesses particulières, par exemple en remarquant une réaction aux stimuli auditifs, et d'y remédier dans le cadre de l'entraînement.

Connaissez-vous déjà la lettre d'information de HASOMED GmbH? Vous y trouverez toutes les informations sur les mises à jour, améliorations de produits ainsi que les offres et les rendez-vous actuels.

Quels sont les modules d'entraînement RehaCom disponibles en Français?

Le système RehaCom a été conçu et développé par des neuropsychologues pour des neuropsychologues. Chaque module a été conçu pour entraîner un déficit spécifique. Des années de recherche, de test et d'adaptation ont permis de faire de ce logiciel le plus spécifique aux déficits sur le marché. La conception peut sembler simpliste, mais c'est intentionnel. Tout stimuli supplémentaires sans importance risquent d'affecter la performance du patient. Il n'y a pas de stimuli soudains ou négatifs risquant de bouleverser ou d'effrayer les patients. Cela leur donne les meilleurs chance de réussite. Ce système soutient et encourage les patients. Chaque module débute au niveau 1 pouvant être utilisé dans les phases les plus aiguës de la récupération. Chaque module est adaptable grâce à son propre réglage spécifique de paramètres, ce qui vous octroie un contrôle incroyable.

Entraînement de l'attention

RehaCom mit REVE

Les troubles de l'attention sont les plus communs, autant pour les patients neurologiques que pour les patients en psychiatrie, et affectent tous les domaines de la vie. Alors qu'au quotidien on suppose un concepte uniforme et on parle d'"attention", la science distingue entre différentes sous-fonctions comme l'alerte, l'attention soutenue et l'attention sélective. Selon la localisation de la lésion dans le cerveau, différentes fonctions de l'attention peuvent être perturbées et nécessitent un entraînement spécifique.

Indications:

Symptômes du trouble du déficit de l'attention, du syndrome de fatigue chronique, de dépression. But: augmenter l'alerte intrinsèque, en faisant en sorte que l'attention soit entièrement contrôlée par la cognition. Il est nécessaire d'améliorer d'abord l'alerte phasique, puis de procéder à un travail sur l'alerte intrinsèque. Pour les premières phases de la réadaptation, ce module peut être utilisé comme critère d'aptitude à la conduite ou comme entraînement complémentaire pour les clients souffrant de négligence. Âge: 6 ans et plus.

Description

La tâche du patient est d'observer une scène de rue réaliste et de réagir rapidement losqu'un stimulus apparaît. Le temps maximum de réponse peut être réglé à l'aide de deux variables présélectionables. RehaCom reconnaît les réactions correctes, manquées et incorrectes.

Matériel d'entraînement:

Le patient verra des objets (véhicules, animaux, personnes, etc.) apparaîssant dans sa ligne de mire. La complexité augmente avec le niveau. Les stimuli apparaissent à différents points de l'écran (au centre, sur le côté, etc). Il en résulte une demande d'anticipation et de réactivité intrinsèque similaire aux scénarios de la vie réelle. Le patient doit travailler au moins 10 min (recommendation).

Indications

Une réduction de la vitesse de réaction (par ex. suite à un AVC, une démence ischémique, un traumatisme cranio-cérébral, une tumeur, etc) intervient dans les lésions cérébrales diffuses ainsi que dans les lésions frontales et préfrontales.

Description

La tâche consiste à appuyer le plus rapidement possible sur le bouton de réaction correspondant lorsqu'un stimulus pertinent - un panneau de signalisation - s'affiche à l'écran.

Matériel d'entraînement

Lors de la phase d'apprentissage, le patient doit mémoriser des panneaux de signalisation routière et le bouton de réaction correspondant. Pendant la phase d'entraînement, des panneaux de signalisation pertinents sont présentés au patient qui doit réagir dans un certain délai. Dans les niveaux de difficulté plus élevés, on affiche également des panneaux de signalisation non pertinents n'exigeant aucune réaction.

Indications

Altération de la vitesse de réaction à la suite de lésions cérébrales, troubles des performances de l'attention sélective, perturbations de la discrimination visuelle et acoustique, de la cognition et/ou des performances comportementales. Convient aux personnes âgées de 8 ans et plus. Le module est moins adapté aux personnes présentant une amétropie sévère (erreur de réfraction visuelle) ou souffrant d'une une mauvaise audition.

Description

On entraîne la vitesse de réaction à l'aide de réactions simples, à choix simple et de réactions à choix multiples avec des stimuli visuels et/ou acoustiques. L'entraînement contient soit uniquement des stimuli visuels (module 1), soit des stimuli visuels et acoustiques (module 2). Après l'apparition d'un stimulus, le patient doit appuyer le plus rapidement possible sur un bouton particulier du panel RehaCom. Pendant la phase d'acquisition, le patient mémorise l'association des stimuli pertinents aux boutons correspondants. La vitesse de réaction et la précision sont mesurées et évaluées.

Matériel d'entraînement

Plus de 200 stimuli visuels et 6 stimuli acoustiques en 3 variations chacun sont inclus. Le thérapeute peut ajouter des stimuli visuels et acoustiques (images et sons) grâce à l'éditeur de programme intégré.

Indications

Le module est indiqué pour les patients qui ont des problèmes à maintenir leur performance attentionnelle quand la densité de stimuli est relativement faible sur une longue période de temps.

Description

La tâche du patient consiste à comparer avec l'original les objets défilant sur la ligne de production à des intervalles variables et à trier les produits défectueux. Au début de l'entraînement, la densité (nombre total d'objets) et le nombre d'objets à trier sont plutôt élevés, mais ils diminuent au cours de l'entraînement.

Matériel d'entraînement

Des images d'objets réels spécifiques sont disponibles à 9 niveaux. Chaque objet original est accompagné de 3 objets modifiés (différenciation des couleurs, des contours et des détails de l'objet). Le sens du flux et la vitesse de la ligne de production sont réglables.

Indications

Le module est indiqué pour les patients qui ont des problèmes à maintenir leur performance attentionnelle quand la densité de stimuli est relativement élevée sur une longue période de temps.

Description

Comme pour les module Vigilance 2, la tâche du patient est de comparer des objets sur une ligne de production. Les objets ne correspondant pas à l'original doivent être triés. Contrairement au module Vigilance 2, la densité des stimuli (nombre total d'objets) et le pourcentage des objets à trier augmentent au cours de l'entraînement.

Matériel d'entraînement

Des images avec des objets réels spécifiques sont disponibles à 9 niveaux. Chaque objet original est accompagné de 3 objets modifiés (différenciation des couleurs, des contours et des détails de l'objet). L'adaptation de la difficulté s'effectue par le nombre et la ressemblance des objets, l'augmentation de l'intervalle de stimulation ainsi que le nombre d'objets erronés. Le sens du flux et la vitesse de la bande sont réglables.

Indications

Tous les troubles de la perception visuelle spatiale, adapté en particulier pour les patients souffrant de lésions du lobe pariétal et/ou de négligence.

Description

Ce module consiste en neuf tâches diverses qui diffèrent largement les unes des autres en fonction des performances perceptives spatiales. Habituellement, l'entraînement consiste à comparer et à adapter une propriété spatiale d'un objet à un objet de référence. On peut entraîner les performances suivantes: l'estimation de position, l'estimation d'angle, l'estimation de relations, l'estimation de taille en une et deux dimensions, l'estimation de parallélisme, l'estimation de longueur, la division de lignes et l'estimation de la vitesse et de la distance.

Matériel d'entraînement

Des graphiques photoréalistes et proches du quotidien sont disponibles pour chaque tâche. Aux niveaux plus élevés, on entraîne la mémoire à court terme en dissimulant l'objet de référence. La reconstruction doit alors s'effectuer de mémoire.

Indications

Pour le traitement de troubles cognitifs, en particulier des fonctions perceptives spatiales. De plus, le module peut être utilisé pour poursuivre l'entraînement de l'attention à un niveau élevé. L'utilisation de matériel non-verbal permet au patient de travailler avec ce module malgré des restrictions linguistiques et de compréhension verbale. L'entraînement est moins approprié pour les patients souffrant de déficience intellectuelle grave ou de troubles de déficit de l'attention particuliers. Adapté aux personnes âgées de 10 ans et plus.

Description et matériel d'entraînement

Un objet en 3 dimensions apparaît dans la partie supérieure de l’écran. Dans la partie inférieure de l’écran se trouvent 3 à 6 objets plus ou moins semblables selon le niveau de difficulté. Le patient doit trouver en bas l’objet qui correspond exactement à celui affiché en haut. Tous les objets sur l’écran peuvent être pivotés en 3 dimensions afin que le patient puisse les observer de tous les côtés. Le matériel d’entraînement comporte en tout 432 objets en 3D répartis en 67 groupes.

Indications

Perte de performance dans les tâches de construction visuelle, les éléments de l'exploration de la position dans l'espace ainsi que dans l'orientation spatiale chez les patients présentant des lésions du lobe frontal et des lésions temporales et pariétales de l'hémisphère droit. L'entraînement est indiqué pour les patients présentant des lésions dans cette zone, des lésions cérébrales diffuses ou de faibles aptitudes intellectuelles. L'entraînement est moins adapté aux patients souffrant d'une déficience intellectuelle grave ou d'un trouble particulier de déficit de l'attention.

Description

Sur l’écran apparaissent plusieurs objets devant être comparées avec une image affichée au bord de l’écran. Il s’agit de trouver l’image qui correspond dans tous les détails à « l’image de comparaison ». « L’image de comparaison » est tournée différemment par rapport à l’image correspondante dans la matrice.

Matériel d'entrainement

On utilise des formes géométriques, comme des triangles, des carrés des hexagones et autres.
Dans les niveaux de difficulté supérieurs, le matériel d’entraînement devient plus complexe,
allant jusqu’à des objets concrets et des plans cartographiques.

Indications

Troubles fonctionnels et organiques de l‘attention suite à une lésion cérébrale acquise. Ils se présentent chez environ 80% des patients suite á un accident vasculaire cérébral, un traumatisme craniocérébral, des troubles cérébro-organiques diffus (p.ex. à la suite d’un abus d’alcool ou d’intoxication) ainsi que pour d’autres maladies du SNC. Adapté pour des patients présentant des troubles de l’attention et de la concentration et pour les enfants dès l'âge 11 ans.

Description

Une image présentée séparément sur l’écran doit être comparée avec une matrice d’images. Le patient doit trouver l’image qui correspond exactement au modèle.

Matériel d'entraînement

Au total 77 pools d’images contenant chacun 16 illustrations en couleur sont disponibles. La visibilité et la différentiabilité de toutes les images a été optimisée. Selon le réglage des paramètres, ces images représentent des objets concrets (des fruits, des animaux, des têtes, etc.), des formes géométriques (des cercles, des rectangles, des triangles dans différentes tailles et positions) ou des lettres et des chiffres.

Indications

Des troubles de l’attention divisée se présentent pour presque toutes les lésions cérébrales diffuses (comme p.ex. par des intoxications ou un abus d’alcool) ainsi qu’en cas de lésion locale de l’hémisphere droit - notamment des composantes pariétales. Les patients affectés ont des difficultés à diriger. Adapté aux enfants dès 11 ans.

Description

Un poste de conduite de locomotive s’affiche dans la partie inférieure de l’écran. On peut observer le trajet à travers le pare-brise de la locomotive. Le patient doit réagir simultanément aux éléments du poste de conduite et à certains objets pertinents sur le trajet.

Matériel d'entraînement

Le tableau de bord comporte un compteur de vitesse, la dite « lampe du dispositif de l’homme mort » et le « voyant d’arrêt d’urgence ». Le patient doit respecter la « vitesse cible » indiquée sur le compteur de vitesse. Il doit appuyer sur les touches correspondantes du panel RehaCom (p.ex. la touche arrêt) lorsqu’un des voyants s’allume et réagir également quand un signal important apparaît sur le trajet (p.ex. arrêt au feu rouge).

Indications

Troubles de la concentration sur certains aspects d’une tâche, comme p.ex. la réaction à des signaux pertinents et en même temps l’inhibition de signaux non pertinents. De tels troubles apparaissent chez 80% des patients à la suite d’un AVC, d’un traumatisme cranio-cérébral, en cas de lésion cérébro-organique (causé p.ex. par abus d’alcool chronique ou intoxications) ainsi que lors d’autres maladies du système nerveux central. Adapté aux enfants à partir de 10 ans sans déficit dévelopemental significatif.

Description et matériel d'entraînement

Sur l’écran on simule une vue sur le pare-brise et sur le tableau de bord d’une voiture. La vitesse indiquée est marquée par une zone verte dans le compteur à gauche. Pour accélérer, le patient doit appuyer sur la touche fléchée en haut et pour freiner sur la touche fléchée en bas. La distance à parcourir et le temps écoulé sont indiqués. Le but est de parcourir une certaine distance dans une certaine limite de temps. Des objets pertinents ainsi que des objets non pertinents défilent en perspective vers l’utilisateur et des signaux acoustiques retentissent.

Indications

L‘apraxie constructive est causée principalement par les lésions pariétales. On entraîne aussi les fonctions cognitives: aptitudes constructives, attention et mémoire, requises pour réussir les exercices. Indiqué pour les patients présentant une diminution légère à moyenne de la performance dans le domaine visuo-constructif ou des perturbations fonctionnelles généralisées. On observe fréquemment une telle diminution de la performance en cas de lésion cérébro-organique diffuse causée par une intoxication, un abus d’alcool etc. Particulièrement recommandé en cas d‘apraxie, d‘amnésie et de troubles de la concentration.

Description

L’entraînement a été conçu d’après le principe du jeu de puzzle. Au début d’une tâche, une image est présentée et le patient doit la mémoriser avec le plus de détails possible. Dès que le patient appuie sur la touche OK ou après une période définie l’image est décomposée en un certain nombre de pièces de puzzle et doit être reconstituée.

Matériel d'entraînement

Photos et images à résolution élevée, p.ex. des maisons, des visages, des objets quotidiens ou des tableaux.

Entraînement de la mémoire

RehaCom mit VIDE

Les troubles de la mémoire surviennent tant après des lésions cérébrales qu'après une maladie psychiatrique. On distingue différentes formes de mémoire (par exemple, la mémoire de travail, la mémoire à court terme, la mémoire à long terme). Dans la plupart des cas, l'absorption et le stockage permanent de nouvelles informations sont perturbés, tandis que la récupération d'informations déjà stockées est préservée. Pour les patients concernés, les déficits de mémoire ont souvent des conséquences graves. Celles-ci peuvent être réduites entraînant la mémoire, mais surtout par l'enseignement de stratégies de compensation.

Indications

Troubles de la mémoire de travail suite à une lésion cérébrale due à un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme cranio-cérébral. Le module peut être utilisé pour entraîner le carnet de notes visuo-spatial pour le stockage à court terme des impressions visuelles, pour entraîner la boucle phonologique pour le stockage des informations non verbales, et pour entraîner l'administrateur exécutif central à relier les informations à la mémoire à long terme. Grâce à l'utilisation de matériel non verbal, l'entraînement convient aux personnes âgées de 10 ans et plus.

Description

Le patient doit mémoriser et manipuler un nombre croissant de cartes. Le contenu à mémoriser peut être présenté visuellement ou acoustiquement. Dans un premier temps, le patient doit seulement mémoriser les éléments. À des niveaux plus élevés, des tâches supplémentaires influencent le processus de mémorisation. Ainsi, cette tâche entraîne non seulement la mémoire de travail, mais aussi les capacités d'accompagnement telles que la résolution de problèmes, le raisonnement, le raisonnement déductif, la compréhension de la parole, les performances de calcul et l'intelligence.

Matériel d'entraînement

On utilise un jeu de cartes complet. Le matériel d'entraînement est complété par divers distracteurs sur les cartes, des distracteurs animés pour entraîner la résistance aux interférences ainsi que des graphiques pour augmenter le retour d'information sur les performances.

Indications

Le module est adapté aux patients souffrant de troubles légers et modérément graves des capacités d'apprentissage.

Description

La tâche consiste à mémoriser les items présentés sur l’écran sous forme d’images ou de mots. Le patient doit mémoriser les items à l’aide d’une stratégie d’apprentissage qui lui est proposée (Visualisation et application sur un itinéraire corporel ou écriture visualisée d’un mot) et les reconnaître après une tâche distrayante simple.

Matériel d'entraînement

Env. 200 objets seront représentés sous forme de photographies à haute résolution ou de mots dans 18 niveaux de difficulté. Les deux stratégies d’apprentissage sont communiquées sous forme de tutoriels.

Indications

Troubles de la mémoire verbale et non verbale. Des syndromes amnésiques s’observent pour toutes les maladies cérébro-organiques diffuses (démence, intoxication, abus d’alcool chronicisé, etc.) ainsi que pour toutes les lésions gauches ou bilatérales de la partie médiale ou basolatérales de la boucle limbique. Par ailleurs, les maladies vasculaires, les traumatismes cranio-cérébraux ou p.ex. les tumeurs cérébrales dans des aires préfrontales, temporales jusqu’à pariétales corticales peuvent entraîner des déficits de la performance mnésique.

Description

Dans la « phase de mémorisation », un nombre changeant de cartes (dépendant du niveau de difficulté) avec des images concrètes ou des formes géométriques s‘ affiche à l’écran. Le patient doit mémoriser la position des images. Après un temps prédéfini - ou par un click sur OK - les images de la matrice sont cachées. Le patient doit retrouver l’image qui correspond exactement au modèle affiché sur le côté droit de l’écran.

Matériel d'entraînement

Environ 464 images d´objets concrets, figures géométriques et lettres sont disponibles. Le nombre des cartes présentées simultanément varie de 3 à 16 max.

Indications

En cas de prosopagnosie visuelle, la capacité de reconnaître des visages et de les relier
à des associations sensées est entravée ou perdue. Le problème peut aussi se situer au niveau de composantes mnésiques qui sont responsables de la reconnaissance de visages. C’est pourquoi l’entraînement est indiqué pour tous les patients avec des lésions des lobes temporaux droits ou bilatérales d’étiologie différente, pour lesquels on observe de tels troubles.

Description

Le patient doit mémoriser les visages qui lui ont été présentés pendant la phase d’apprentissage. Ensuite, il doit les retrouver parmi une série de photos de différents visages. Aux niveaux de difficulté supérieurs, un nom et la profession sont également affichés pour chaque visage. La tâche du patient est de trouver le visage associé à un nom ou une profession.

Matériel d'entraînement

Environ 47 personnes ont été photographiées sous quatre perspectives différentes. Les images à l’écran ont une qualité photo. On peut insérer des photos de personnes appartenant à l’entourage du patient grâce à un éditeur intégré.

Indications

Troubles du vocabulaire et diminution de l‘aptitude de reconnaissance, en particulier pour des patients souffrant d’un syndrome amnésique débutant. Ce syndrome se présente chez des patients souffrant d’une lésion cérébro-organique diffuse et une lésion de l’hémisphère gauche ou bilatérale (surtout de la boucle limbique avec une lésion de composantes thalamiques). L’entraînement est aussi bien adapté aux patients adultes avec des troubles fonctionnels qu'aux enfants à partir de 11 ans.

Description

Pendant la phase d’apprentissage, le patient mémorise une liste de mots (1 à 10 au maximum). Aux niveaux de difficulté supérieurs, le volume de la liste de mots ainsi que la difficulté des mots à mémoriser augmentent. Le patient doit ensuite trouver les mots qui ont été présentés pendant la phase d’apprentissage parmi une série d’autres mots (non-pertinents).

Matériel d'entraînement

Les mots apparaissent dans une écriture lisible et de grande taille. Les mots se déplacent continuellement et à un rythme fluide sur l’écran. On peut régler la vitesse de passage des mots.

Indications

Tous les troubles de la mémoire (notamment de la mémoire de travail) pour des contenus verbaux et non verbaux. L‘entraînement est aussi adapté pour des patients souffrant d‘altération de l’aptitude à nommer les objets et de difficultés d‘ordre organique ou fonctionnel, de classement conceptuel. Adapté aus personnes âgées de 11 ans et plus maîtrisant un vocabulaire de niveau moyen.

Description

Au début de l’entraînement, des images d‘objets concrets sont présentées. Le patient doit mémoriser les noms de ces objets et termine lui-même cette phase d‘apprentissage en pressant sur la touche OK. Différents mots défilent ensuite de gauche à droite à l‘écran comme sur un tapis roulant. Le patient doit toujours presser la touche OK lors du passage d’un mot correspondant à un objet vu dans la phase d‘apprentissage.

Matériel d'entraînement

Environ 200 photos d‘objets concrets sont présentées, dont au moins 100 sont facilement attribuables. La vitesse à laquelle les mots « défilent» est réglable. Il est ainsi garanti que les patients (adultes et enfants) disposant de vitesses de lecture différentes peuvent utiliser ce module.

Indications

Perturbation ou atteinte de la mémoire verbale à court ou à moyen terme. Cela se produit dans presque toutes les lésions cérébrales diffuses (les démences, l‘abus d‘alcool et ainsi de suite), ainsi qu‘en cas de lésion bilatérale ou de l‘hémisphère gauche d‘étiologies diverses. L‘entraînement peut aussi être utilisé pour l‘amélioration de la performance mnésique pour des enfants à partir de 11 ans.

Description

Une histoire courte est affichée. Le patient doit mémoriser le plus précisément possible tous les détails de cette histoire (noms, chiffres, évènements, objets). Le patient peut quitter la phase d‘apprentissage avec la touche OK. Il répond ensuite à des questions sur le contenu de cette histoire.

Matériel d'entraînement

Au total 80 histoires courtes sont disponibles, sélectionnées soit par le programme soit par le thérapeute suivant le réglage effectué. Il est possible d‘ajouter d‘autres histoires à l‘aide d‘un éditeur intégré.

Entraînement des fonctions exécutives

RehaCom mit LODE

Les fonctions exécutives sont un terme collectif désignant divers processus mentaux d'ordre supérieur associés à la planification d'actions ou à un comportement orienté vers un objectif. Les patients présentant des déficits dans les fonctions exécutives ont des difficultés à planifier et à respecter les règles, ont souvent peu de sens des normes sociales et rencontrent des problèmes à supprimer les comportements indésirables. Les fonctions exécutives sont étroitement liées au globe frontal. Les maladies ou lésions neurologiques du globe frontal ainsi que les maladies psychiatriques (par exemple la schizophrénie) présentent des anomalies.

Indications

Déficits de la mémoire de travail et difficultés dans la conceptualisation et de la planification suite à traumatisme cranio-cérébral, AVC, opérations de tumeurs au cerveau ou hémorragies cérébrales. Le module peut également être utilisé pour l’entraînement cérébral de personnes âgées et pour des enfants à partir de 11 ans. N‘est pas recommandé en cas de troubles de l‘attention.

Description

Le patient reçoit une liste d’articles qu’il doit chercher dans un supermarché et placer ensuite dans un caddie. Lorsque tous les articles sont dans le caddie, le patient quitte le supermarché par la caisse. À partir d’un certain niveau de difficulté, des exigences supplémentaires font appel aux aptitudes mathématiques (Le patient a un budget fixe et les prix sont indiqués sur les articles).

Matériel d'entraînement

Le module utilise environ 100 photographies réalistes d’articles (produits alimentaires, objets ménagers etc.). Ces articles apparaissent sur des rayonnages dans lesquels le patient doit les choisir. L’entraînement dispose d’une sortie vocale nommant tous les articles lors du choix.
Deux magasins au choix: un supermarché et une grande surface de bricolage.

Indications

Déficits de la fonction de planification en particulier. L‘aptitude à planifier le quotidien est une des compétences humaines les plus complexes. Elle peut être affectée suite à des lésions des structures frontales ou des lésions cérébrales diffuses particulièrement. Le module peut également être utilisé pour l’entraînement de la mémoire. N‘est pas recommandé en cas de troubles amnésiques graves.La présence du thérapeute est fortement recommandée pour les patient sévèrement atteints.

Description

Le but de l’entraînement est de réaliser une liste de tâches dans un ordre idéal. Le patient dispose d’un plan de ville virtuel comportant divers bâtiments auxquels il doit se rendre successivement en respectant son agenda et en notant les rendez-vous dans un calendrier.

Il existe 3 types d’exigences:

  • Respecter la priorité
  • Réduire la durée des trajets
  • Optimiser la réalisation des tâches.

Matériel

PLAN fournit un nombre pratiquement infini d‘exercices différents car il est possible de créer de nouvelles combinaisons de tâches aléatoirement.

Indications

Lésion acquise dans le lobe frontal, dans le cas desquelles on peut observer des troubles du raisonnement logique. Ces diminutions de la performance ont lieu p.ex. très fréquemment chez des patients avec un abus d’alcool chronique, chez des patients souffrant de démence, mais aussi en schizophrènie. Le module peut être utilisé par des enfants à partir de 12 ans, à condition qu'ils soient capables de comprendre des conclusions logiques et abtraites.

Description de l’exercice

Il s’agit de trouver parmi plusieurs symboles (pool de réponses) celui qui poursuit de façon correcte une séquence prédéfinie.

Matériel d’entraînement

Une série de symboles (des cercles, des triangles, des carrés etc.) de forme, de couleur et de taille différentes en relation les uns avec les autres selon des règles précises est présentée sur l’écran. En cas de mauvais choix, des indications spécifiques concernant le type d’erreur (la forme, la couleur et/ ou la taille) s’affichent.

Indications

roubles des performances cognitives arithmétiques, qui peuvent être très variés. On y trouve des troubles basiques restreints tels l’évaluation de grandeurs et de quantités, des problèmes utilisant des opérations arithmétiques de base ainsi que des difficultés à résoudre des problèmes mathématiques complexes.

Description

Les tâches sont très variées. Le patient commence avec la comparaison de tailles, de quantités et des exercices de triage. Ensuite, s’ajoutent les opérations arithmétiques de base, addition et soustraction mentalement et par écrit. Aux niveaux de difficulté plus élevés, le client est chargé de gérer de l‘argent dans des situations très réalistes. Il doit donner le montant exact, rendre la monnaie et vérifier la monnaie qui lui est rendue. On conclut avec des exercices de multiplication et de division.

Matériel d’entraînement

Les exercices concernant les grandeurs et les quantités sont réalisés à l’aide d’illustrations d’objets simples jusqu’à ce qu’on passe au calcul avec des nombres. L’addition et la soustraction écrites seront expliquées avec des chiffres bas au report. L’utilisation de l’argent est réalisée à l’aide d’illustrations de billets et de pièces de monnaie réels.

Entraînement du champ visuel

rehacom-rechner-mit-EXO2-auf-weiss

La perte de champ visuel est un effet secondaire commun d‘accident vasculaire cérébral ou de lésion cérébrale hypoxique. L‘information visuelle est transmise de l‘oeil au lobe occipital via le nerf optique et via le rayonnement optique pour être traitée. Si ces voies nerveuses sont endommagées, les informations visuelles nécessaires ne les atteignent plus et ne peuvent pas être traitées, entraînant une perte de qualité du champ visuel. Les personnes atteintes ont des difficultés de lecture et d‘orientation visuelle. Un entraînement ciblé peut réduire considérablement les effets sur la vie quotidienne.

Indications

Troubles de l’exploration visuelle dans une moitié du champ visuel. Cela se produit souvent en cas d’infarctus cérébraux étendus dans la zone d’alimentation de l’artère cérébrale moyenne ou postérieure ou d’autres troubles cérébraux-organiques. Adapté aux personnes de 8 ans et plus.

Description

Le patient observe l’horizon d’un paysage très simplement structuré. Un grand soleil est représenté au milieu de l’écran. Une figure apparaît à gauche ou à droite à intervalles irréguliers. Le patient doit appuyer sur la touche de réaction correspondante (touche fléchée droite ou gauche du panel) chaque fois qu’il voit une figure.

Matériel d'entraînement

Une ligne horizontale apparaît sur l’écran. Dans les niveaux les plus simples, un soleil au centre de l’écran sert d’aide à l’orientation pour le patient. Différentes figures ou symboles (des animaux, des voitures, des vélos, des motos etc.) apparaissent à l’horizon à intervalles irréguliers. Aux niveaux de difficulté supérieurs, les symboles deviennent plus petits, l’horizon disparaît et des stimuli de distraction apparaissent et disparaissent.

Indication

L’entraînement est recommandé pour les patients souffrant de dégradations homonymes du champ visuel, de troubles de l’exploration visuelle ou de négligence visuelle.

Description

Il y a quatre catégories de tâches différentes. Pour la catégorie « Rechercher les numéros manquants », il faut rechercher l’un après l’autre les nombres dispersés sur l‘écran et identifier les nombres manquants. Dans la catégorie « Rechercher les objets », il faut trouver et cliquer sur certains objets intégrés dans des scènes. Dans la catégorie « Rechercher et compter les objets », il faut trouver le nombre d‘objets présentés.

La catégorie « Formes superposées » sert à l’entraînement de l’analyse de détails. Des formes simples superposées sont présentées à l’écran. Le patient doit déterminer quelles formes de bases superposées composent l’image.

Matériel d’entraînement

Un nombre élevé d’images et de scènes est disponible pour les catégories « Rechercher les objets » et « Rechercher et compter les objets ». La catégorie « Formes superposées » comprend une grande diversité de formes géométriques simples noires ou de couleur.

Indications

Troubles visuels neurologiques comme hémianopsie et troubles de la perception, du traitement de la lecture et de l’attention et négligence en résultant.

Description

Un point de fixation est affiché à l’écran. Lorsqu’un stimulus lumineux apparait, le patient doit appuyer sur une touche (click souris, panel, etc.).Il doit réagir à chaque changement de couleur du point de fixation et à tous les stimuli lumineux visibles. S‘il manque un stimulus, celui-ci disparaît puis réapparaît.

Matériel d’entraînement

Le stimulus lumineux est affiché selon un algorithme spécifique. Les stimuli se déplacent et apparaissent à des endroits différents sur l’écran y compris à proximité de et sur la limite de la partie altérée du champ visuel. Une activation intensive et répétée de cette zone favorise une modification positive du champ visuel au fil du temps. Un feedback auditif fournira une rétroaction pour aider le patient à soutenir son attention. RESE est auto-adaptatif, modifiant le niveau de difficulté suivant la performance du patient. Il est recommandé de fixer la tête du patient à l’aide d’un appui-menton, maintenant ainsi la distance entre les yeux et l’écran.

Entraînement de l'aptitude visuo-motrice

rehacom-rechner-mit-WISO-auf-weiss

Les mouvements humains se basent sur la coordination de différents systèmes moteurs, visuels et proprioceptifs. La coordination exacte des yeux, de la tête et des mains est essentielle dans de nombreuses activités motrices fines du quotidien. Le contrôle visuel joue un rôle important durant l‘action motrice, en particulier dans la phase d‘apprentissage de séquences de mouvement. Des lésions cérébrales touchant l‘aire motrice ou sensorielle, mais aussi le système spatial ou visuel, peuvent causer de sérieuses difficultés dans la coordination oculo-manuelle.

Indications

Lésions du cortex moteur (lobes frontaux) causant des troubles de la motricité fine observables dans les troubles de la coordination des mouvements de la main et des doigts. Les fonctions visuo-motrices sont également affectées dans de nombreuses maladies et lésions cérébro-organiques, comme p.ex. infarctus cérébraux, hémorragies, tumeurs volumineuses, traumatismes cranio-cérébraux, etc.

Description

Dans le mode « abstrait » un objet cible, p.ex. sous forme de cercle, et un point apparaissent sur l’écran. Le patient doit placer le point avec le joystick/souris dans l’objet cible. Dès qu’il y est parvenu, l’objet cible commence à se déplacer sur une trajectoire imprévisible. Le patient doit essayer de suivre le mouvement avec le curseur. Dans le mode « concret » l’objet cible est p.ex. une fleur au lieu d’un cercle et le curseur est un escargot ou une abeille.

Matériel d’entraînement

Pour l’entraînement opérationnel, on utilise un grand cercle qui suit une trajectoire donnée, et un point qui doit être déplacé avec le joystick. Afin de rendre l’entraînement plus intéressant et plus variés surtout pour les enfants on utilise dans le mode « concret » 25 paires d’images comme objet cible/curseur.

Quels modules de screening offre RehaCom?

Les modules de screening RehaCom ont été créés pour aider les thérapeutes à choisir les modules les mieux adaptés à leurs patients. RehaCom est un outil thérapeutique. En conséquence, les screenings ne sont pas destinés à remplacer des diagnostiques complets, mais plutôt à guider le thérapeute à prescrire le module le plus effectif pour chaque déficit en fonction de la déviation de la norme. Les résultats des screenings sont affichés graphiquement sous la forme d'un diagramme à barres qui montre les résultats de votre patient en fonction des normes correspondant à son âge. Vous êtes également en mesure d'approfondir les détails de la tâche - bien que cela ne soit pas nécessaire. Si le screening a identifié un déficit, RehaCom vous fournira une recommandation quant au module d'entraînement à choisir pour débuter la thérapie. On peut effectuer un screening à quelques semaines d'intervalle afin de mesurer la progression et d'ajuster la thérapie si nécessaire.

Alerte (ALET)

rehacom-rechner-mit-ALET-auf-weiss

Ce module mesure l‘alerte tonique et l‘alerte phasique. La première étape du test consiste à mesurer le temps de réponse alors que le participant doit appuyer sur un bouton dès qu'un carré entièrement rempli apparaît sur l'écran. Dans la deuxième étape, le temps de réponse au même stimulus visuel est mesuré alors qu'un signal sonore retentit avant l'apparition du carré. Le patient ne doit pas réagir au signal sonore, mais attendre jusqu'à ce que le carré apparaisse à l'écran avant d'appuyer sur le bouton.

Attention sélective (GONT)

rehacom-rechner-mit-GONT-auf-weiss

Le screening mesure l‘aptitude à réagir rapidement à certains stimuli et à inhiber les réactions à d‘autres (Paradigme GoNogo). Dans la vie quotidienne, il est essentiel de réprimer une réaction en faveur d‘un comportement contrôlé en interne. Les temps de réaction moyens et les erreurs sont enregistrés.

Campimétrie (KAMP)

rehacom-rechner-mit-KAMP-auf-weiss

Le screening Campimétrie permet de mesurer le champ visuel de façon binoculaire et monoculaire. La campimétrie est bidimensionnelle à l’opposé de la périmétrie tridimensionnelle. Des stimuli apparaissent sur l’écran à des intervalles aléatoires et à des positions différentes. Alors que le client garde son regard fixé sur un point central sur l‘écran, il doit percevoir ces stimuli et les confirmer aussi rapidement que possible avec le bouton de réponse. Afin de contrôler la fixation, le point de fixation change sa couleur ou sa forme à intervalles réguliers. Le patient doit également confirmer le changement de couleur aussi rapidement que possible. Avant d‘effectuer le test, il faut régler des paramètres tels que la taille de l‘écran, distance de l‘oeil à l‘écran, la taille de la matrice de mesure, ainsi que l‘oeil à tester.

Attention divisée (GEAT)

rehacom-rechner-mit-GEAT-auf-weiss

Dans ce module, le participant doit résoudre une tâche auditive et une tâche visuelle parallèlement et simultanément. Un test contient 80 stimuli visuels avec environ 15% de stimuli pertinents ainsi que 160 stimuli auditifs avec environ 10% de stimuli pertinents. Le participant doit appuyer sur la même touche du clavier tant pour un stimulus visuel que pour un stimulus auditif. Les deux tâches débutent en même temps.

Mémoire de travail (PUME)

rehacom-rechner-mit-PUME-auf-weiss

Dans ce module, on détermine l'empan de la mémoire visuo-spatiale et certains aspects de la mémoire visuo-spatiale. Il est également utilisé pour tester l'apprentissage implicite de la mémoire visuelle et la mémoire de travail.

Exploration visuelle (NUQU)

rehacom-rechner-mit-NUQU-auf-weiss

Avec ce module, on teste les performances cognitives basales et l'attention sélective. En outre, le test peut être utilisé pour dépister une négligence visuelle. Les performances cognitives de base sont associées dans la littérature à la vitesse de perception. Par attention sélective, on entend la capacité à se tourner vers le stimulus pertinent d'une constellation de stimuli et à ignorer les stimuli non pertinents de cette constellation sur une courte période de temps. Cette tâche est dérivée du célèbre "Digits-Connection-Test" développé par Oswald et Roth en 1987.

Mémoire des mots (WOMT)

rehacom-rechner-mit-WOMT-auf-weiss

Ce screening mesure l’aptitude du patient à mémoriser et reconnaître des mots. D’abord, le patient voit deux mots simultanément et doit indiquer si ces mots sont différents ou identiques. Dans la deuxième étape, le patient verra un mot à la fois sur l’écran. Le patient doit indiquer si ce mot apparaît pour la première fois à l’écran ou s’il a déjà été affiché. Le module exige que le patient utilise sa mémoire à long terme et des méthodes de reconnaissance pour effectuer l’exercice avec succès.

Raisonnement logique (LOGT)

rehacom-rechner-mit-LOGT-auf-weiss

Le screening mesure la capacité à compléter une série. On observe si le participant est capable d’identifier des irrégularités, et de tirer des conclusions logiques. On utilise du matériel visuel similaire au matériel de test utilisé par Weiss, Cattell, Horn, Sturm and Melchers pour leurs tests d’intelligence. Une série visuelle de 4 blocs s’affiche à l’écran. Le patient doit compléter la série correctement en sélectionnant un 5ème bloc parmi les options disponibles. Le screening est un élément important dans le diagnostic des fonctions exécutives.

Champ visuel (VITE)

rehacom-rechner-mit-VITE-auf-weiss

Ce screening est utilisé pour mesurer le champ visuel et la précision de la fixation d’un patient. Dans de nombreux hôpitaux, centres de réhabilitation et institutions ambulatoires, il est difficile de tester le champ visuel. Le module est un excellent outil pour ceux-ci. Le patient doit fixer son regard sur un cercle au centre de l’écran. Il doit également indiquer lorsqu’il voit que le cercle se remplit et lorsque qu’une ligne lie un cercle à un autre. Il ne doit pas réagir lorsqu’il n’y a pas de cercle à l’extrémité de la ligne. Une carte du champ visuel peut être imprimée à l’issue du test.

Qui peut utiliser RehaCom?

Utilisation par les cliniciens

RehaCom est largement utilisé par les neuropsychologues, les ergothérapeutes et les cliniciens dans les centres de réadaptation, les hôpitaux et les cliniques (tant publics que privés). RehaCom est actuellement utilisé dans 95 % des cliniques de réadaptation allemandes et dans le monde entier, y compris dans la plupart des pays d'Europe et d'Asie.

Utilisation sur Internet

RehaCom est de plus en plus utilisé sur Internet. Les thérapeutes peuvent prescrire des modules à leurs patients, suivre leurs progrès et modifier leurs exercices grâce à la supervision à distance. Cette méthode est particulièrement appréciée des ergothérapeutes et neuropsychologues libéraux qui ont une vaste zone à couvrir ou qui souhaitent améliorer la thérapie de leur patient.

Utilisation par les patients

RehaCom a un large éventail d'applications, mais il est surtout utilisé par les personnes souffrant de lésions cérébrales acquises, notamment d'accidents vasculaires cérébraux. Il peut être utilisé dès les phases les plus aigues, jusqu'à leur rétablissement. RehaCom peut également être utile pour les personnes atteintes de SEP, de TDAH, de dépression et de difficultés du champ visuel.

Il n'y a pas de contre-indications à l'utilisation du système RehaCom.

Qu'est-ce que la téléthérapie RehaCom?

Réhabilitation cognitive en télésanté - Rester connecté grâce à l'entraînement RehaCom à domicile via Internet

La thérapie des troubles cognitifs nécessite une durée de traitement longue. Le patient peut poursuivre à domicile la thérapie commencée à la clinique, tout en étant surveillé par le thérapeute. Celui-ci prépare un plan de thérapie spécifique à cet effet. Ce plan est stocké sur un serveur Internet. Le patient télécharge le plan de thérapie et effectue l'entraînement à la maison. Les résultats sont automatiquement enregistrés sur le serveur.

L'objectif est d'assurer une transition fluide de la thérapie cognitive du patient en clinique ou en cabinet privé de neuropsychologie, d'ergothérapie ou d'orthophonie à l'entraînement à domicile.

Chaque jour, le patient reçoit un programme comprenant différents modules de thérapie prévus pour ses besoins en réadaptation. Le thérapeute supervise et contrôle l'exécution et les résultats de l'entraînement à domicile, le plan de thérapie étant adapté aux besoins individuels et aux performances réelles du patient. Le thérapeute a toujours la possibilité de suivre le déroulement de la thérapie et de réagir directement aux fluctuations des performances du patient. L'implication des proches est possible et souhaitée pour les personnes souffrant de troubles particulièrement graves. À long terme, c'est la seule façon d'améliorer durablement la performance des personnes concernées.

Quelles sont vos expériences avec le RehaCom?

Quelle est la version RehaCom actuelle ?

RehaCom est actuellement disponible en version 6.9. Dans cette version, les différents modules de thérapie ont été modifiés et les erreurs de fonctionnement ont été corrigées.

Configuration minimum requise pour la version 6.9

Système d'exploitation:

Windows 10

Processeur:

Intel Core i3, i5, i7 6ème génération ou équivalent

Mémoire:

4 GB RAM

Carte graphique:

DirectX 10.1, Intel HD530 ou plus élevé (au moins 2 GB mémoire graphique)

Disque dur:

10 GB libres

Carte de son:

Disponible

Ecran:

La taille dépend des exigences des patients; résolution minimale 1024 x 768 px pour une taille de 100 %. Avec une taille de police de 120 % 1024 pixels sont requis verticalement.

Panels

Panel RehaCom, clavier RehaCom

Equipment:

Imprimante, souris, haut-parleurs

Quelles options de produits RehaCom sont-elles disponibles?

Selon le pays dans lequel vous êtes basé, vous pouvez avoir accès à différentes configurations de forfaits. La principale chose à prendre en compte lorsque vous souhaitez utiliser RehaCom est de savoir si vous souhaitez l'utiliser en ligne pour superviser vos clients à distance. Voici les principales différences:

Licences offline

  • Généralement stockées sur un panel ou un dongle
  • Utilisation illimitée à durée déterminée
  • Nombre illimité de thérapeutes et de patients
  • Pas de possibilité d'entraînement à distance

Licences Internet

  • Activée par code sur serveur d'HASOMED
  • Disponibles sur la base d'un paiement à l'acte
  • Nombre illimité de thérapeutes et de patients
  • Adapté entièrement pour l'entraînement et la supervision à distance

Il existe également des produits complémentaires à utiliser avec le système RehaCom:

Un panel patient spécial ou sorte de clavier permettant aux patients souffrant de handicaps moteurs graves d'utiliser le logiciel et d'interagir avec l'ordinateur.

L'appui-menton est destiné à l'entraînement du champ visuel. Ce produit permet au patient de maintenir une position comfortable et reproductible devant l'écran, et de conserver ainsi la même
perspective pendant toute la session d'entraînement.

Veuillez contacter nos partenaires commerciaux si vous souhaitez recevoir de plus amples informations sur RehaCom.

Quelles sont les questions les plus fréquentes sur RehaCom (FAQ)?

Il faut sauvegarder les données avant d'effectuer la mise à jour ou l'installation.

Nous recommandons d'effectuer une sauvegarde des données à périodes régulières.

Pour accéder à la sauvegarde de données, cliquer sur Système -> Sauvegarde des données -> Sauvegarder/restaurer Sélectionner ensuite Sauvegarder.

Si vous êtes connecté à l'Internet, vous pouvez faire la mise à jour à l'aide de
Assistance -> Actualiser RehaCom fenêtre de démarrage de RehaCom, sélectionnez "Système" puis "Mode licence".

Sélectionnez maintenant "Avec un panel ou un dongle".

En premier lieu, déconnectez et rebranchez le dongle sur l'ordinateur. Ensuite, vérifiez que vous avez bien sélectionné le mode de licence correct en cliquant sur "Système" -> "Mode de licence" -> "Avec un panel ou un dongle". Si cela ne fonctionne pas, contactez votre revendeur.

Connectez le panel à un port USB de votre ordinateur. Redémarrez votre ordinateur et Vérifier que vous avez bien sélectionné le mode de licence correct en cliquant sur "Système" ->"Mode de licence" -> "Avec un panel ou un dongle". Si cela ne fonctionne pas, contactez votre revendeur.
  • Dans le centre média RehaCom ci-dessous
  • Dans la librairie sous "Manuals"
  • Sur le DVD RehaCom dans le répertoire Manuals/English
  • Après l'installation, dans le dossier RehaCom/AUFM, GESI, VIG2, etc...) sur le disque dur.
  • Dans le logiciel RehaCom lui-même: Presser F1 ou utiliser le bouton "Aide" dans chaque écran.

Votre période d'essai est terminée ou vos licences ont expiré

À l'issue de la période d'essai, ou après avoir utilisé tout le temps disponible sur vos licences, vous ne pourrez accéder qu'à une partie limitée du logiciel. Vous devez maintenant acheter une licence pour pouvoir accéder à l'intégralité du logiciel. Vous pouvez vérifier l'état de vos licences en allant dans "Système" -> "Licence"

Votre dongle / Panel n'est pas connecté

Assurez-vous que votre dongle ou panel est connecté à votre ordinateur. Ensuite, dans la fenêtre de démarrage de RehaCom, sélectionnez "Système" puis "Mode licence". Sélectionnez maintenant "Avec un panel ou un dongle".

Pour quitter le mode patient, placer le curseur dnas un espace de saisie et presser sur Ctrl-t sur votre clavier PC lorsque la fenêtre verte login patient apparaît. Vous devriez être transféré automatiquement au menu principal de RehaCom.

Si vous n'avez pas de panel RehaCom, vous pouvez saisir vos réponses à l'aide du clavier de l'ordinateur. Les touches adéquates sont indiquées dans l'image ci-dessus. Il est également possible d'utiliser la souris ou l'écran tactile pour certains modules. Vous pouvez choisir l'outil de saisie dans le menu de paramètres de chaque module ou lire les détails dans l'aide de chaque module.

Dans certains modules, il est possible d'utiliser ses propres fichiers de photos ou de textes. Veuillez vous référer à l'aide dans le module pour de plus amples informations.

Vous pouvez modifier le nom, la profession, le numéro de téléphone, le sexe et les images associées à une personne. Cela peut être effectué dans le menu principal de RehaCom en sélectionnant le module "Mémoire des visages" puis en cliquant sur "Paramètres" et ensuite "Edition".

Mémoire verbale:
Vous pouvez introduire vos propres histoires. Sélectionnez le module dans le menu pincipal de RehaCom, puis "Paramètres" et "Edition".

Le panel RehaCom est 100 % exempt de latex. Le produit n'entre pas en contact avec du latex ou des sources de latex pendant le processus de production.

Centre médiatique

  • RehaCom

    Catalogue

  • RehaCom

    Manuel

  • RehaCom

    Aperçu d'études

  • RehaCom - Rapport de terrain

    L'interview avec neuropsychologue Laurence Bilz

Dates

FAQ

Partner

2020 HASOMED GmbH © All Rights Reserved